Livres

La petite boulangerie du bout du monde, Jenny Colgan

la-petite-boulangerie-du-bout-du-monde_jenny-colganPourquoi ce livre ?

Je venais de terminer ma précédente lecture et j’étais sans rien sous la dent, quelques jours chez mes parents. Heureusement, ils ont de quoi me ravitailler en cas de besoin. Ma mère m’a tendu ce petit roman coloré en disant : « c’est sympa, un petit bouquin qui fait du bien ». Hop, je me suis lancée !

De quoi ça parle ?

Polly voit toute sa vie partir en vrille : son entreprise fait faillite, son mari ne la comprend plus… Déboussolée, elle décide de tout quitter et de louer une petite maison en ruines sur l’île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles. Dans ce lieu paisible, elle va repartir de zéro et réaliser son rêve : ouvrir une petite boulangerie.

Mon avis

J’ai encore trouvé un livre-doudou ! La petite boulangerie du bout du monde est un de ces romans où tout semble rêvé mais où l’on se sent bien. Même si notre héroïne n’est pas au meilleur de sa forme au début du roman, elle va vite remonter la pente et découvrir un lieu sauvage splendide et des habitants à apprivoiser qui vont égayer son quotidien. C’est sans compter sur son talent de boulangère, qui met l’eau à la bouche durant toute la lecture !

Comme indiqué sur la couverture, c’est un roman « chaleureux », qui met à l’honneur l’amitié et l’amour. Quand on a un coup de mou, cela fait évidemment un bien fou ! Un véritable bouquin-cheminée, qui se lit à toute vitesse. On ne lui demande rien d’autre que de nous réchauffer l’âme et le cœur, et il remplit ce rôle à merveille. Un livre qui mériterait d’être adapté en comédie romantique…

Incroyablement optimiste, Polly donne tout ce qu’elle a pour réaliser ses rêves, et ça fonctionne. On aimerait parfois prendre sa place sur son île sauvage. Il y a quelques jours, j’étais sur Ouessant et j’ai eu très envie de m’abandonner sur place avec le vent et la mer comme seuls compagnons, tout comme l’héroïne de ce roman.

Bref, un livre plein d’ondes positives qui fait prendre l’air, même au chaud dans son lit. Pour les amateurs de belles histoires, sans réalisme aucun, mais après tout, peu importe !

3 réflexions au sujet de « La petite boulangerie du bout du monde, Jenny Colgan »

  1. Je viens de le finir, quelle coincidence !
    Je l’ai adoré aussi. Les romances et autres romans de ce genre c’est vraiment pas mon truc mais clairement cette histoire fait un bien fou…

  2. Raaah j’ai entendu du bon et du moins bon sur ce bouquin.
    Il est dans ma wishlist mais tu me donnes (encore) envie de filer à la librairie pour l’ajouter à ma PAL ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s