Livres

Au bonheur des ogres, Daniel Pennac

au-bonheur-des-ogres-pennacPourquoi ce livre ?

Depuis bien longtemps sur mon étagère (parmi les livres déjà lus d’ailleurs, mais je n’en avais aucun souvenir), j’ai fini par le sortir de là ces derniers jours, suite au conseil de ma copine Camille, du blog Le Cri du Bonsaï. Et puis après Thérèse Raquin, j’avais besoin d’un peu de légèreté !

De quoi ça parle ?

Benjamin Malaussène est un grand frère aimant, qui s’occupe de toute une ribambelle d’enfants alors que la mère est partie en vadrouille. Son métier ? Bouc émissaire dans un grand magasin parisien. Son rôle ? Faire pitié au client mécontent pour que celui-ci retire sa plainte. Une série d’explosions de bombes vont bousculer sa vie… Pourquoi cela a-t-il toujours lieu lorsqu’il est dans les parages ?

Mon avis

Je ne sais pas pourquoi je n’ai aucun souvenir de ce livre (alors que selon son classement dans ma bibliothèque, il était censé être lu. En effet, je suis maniaque, et alors ?). Très aéré, plein d’humour, je l’ai lu en quelques jours dans les transports en commun.

Je dois avouer qu’au début, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire : les phrases courtes, le rythme rapide, le parallèle entre l’action du récit et les pensées du narrateur demandent en effet un peu de concentration. Pas facile entre deux RER et quelques dizaines de voyageurs écrasés les uns aux autres (ah Paris !).

Puis je me suis prise d’affection pour la famille Malaussène, tous un peu fous ou bizarres. Du Petit au chien épileptique, en passant par la jolie Clara ou la mystique Thérèse. Tous ces personnages ont une personnalité propre, et même si on les fréquente finalement assez peu, on les distingue rapidement les uns des autres.

L’histoire, très farfelue, est un hommage à la malchance et à la maladresse : c’est d’ailleurs ce qu’incarne Benjamin, le narrateur, qui se trouve toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Soupçonné d’être lié aux explosions, il n’a aucun moyen de démontrer son innocence car effectivement, cela arrive toujours lorsqu’il est dans le coin. Le dénouement est très foufou, mais cela n’a finalement pas trop d’importance. C’est plutôt Benjamin et sa famille qui font la saveur de ce roman.

Une bonne lecture pour qui aime les histoires abracadabrantes, le style humoristique et les aventures familiales ! Je dois maintenant lire la suite de la saga Malaussène et voir le film de Nicolas Bary sorti en 2013 au cinéma. Si vous l’avez vu, vous en avez pensé quoi ?

PENNAC Daniel, Au bonheur des ogres, éditions Gallimard, collection Folio, 1985, 287 pages

7 réflexions au sujet de « Au bonheur des ogres, Daniel Pennac »

  1. Pour le film je ne sais pas, j’ai refusé de le voir 😉 ! En revanche la suite de la série si tu as accroché avec celui-ci tu devrais passer de bon moments !

  2. Je n’ai pas lu celui-ci mais j’avais du lire « La fée Carabine » à l’école. Malheureusement, j’en garde un terrible souvenir parce que l’analyse qu’en avait fait ma prof ne m’avait pas du tout plu, ce qui fait que je ne me suis plus jamais tournée vers un Pennac (hormis « Chagrin d’école » qui parlait bien à la mauvaise élève que j’étais ! :D)

  3. Les autres sont super aussi, mon préféré restant la petite marchande de prose. Par contre le film j’ai fait comme Diabazo, j’ai refusé d’y aller… Je connais ces personnages depuis tellement longtemps, j’ai peur que ça me gâche le plaisir la prochaine fois que je relirai la saga !

  4. C’est une de mes séries préférées ; si tu as aimé ce premier tome, je te conseille de continuer. Mon préféré est « La fée carabine », mais au fur et à mesure des épisodes on découvre les autres membres de la famille, des amis, et de la tribu Malaussène qui s’agrandit. Ca m’a beaucoup plu 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s