Livres

La Lune est blanche, François et Emmanuel Lepage

la-lune-est-blanche_francois-et-emmanuel-lepagePourquoi ce livre ?

Il m’a tapé dans l’œil dans la très chouette vidéo de Florence Porcel, « Conseil BD », parue cette été. Je suis absolument tout ce que fait cette jeune femme, que j’admire vraiment beaucoup. Alors quand elle s’est mise à parler BD, c’était l’apothéose ! J’ai vite trouvé la BD à la bibli et j’ai pris le temps de la déguster.

De quoi ça parle ?

La Lune est blanche est une « bd-reportage », qui relate le voyage des deux auteurs en Antarctique, en tant qu’artistes passionnés, aux côtés des scientifiques. Sa particularité ? Elle mélange le dessin d’Emmanuel et la photo de François pour mieux représenter l’Antarctique et ses paysages lunaires.

Mon avis

Je n’ai absolument rien d’une scientifique, si ce n’est la curiosité. Tout sujet peut donc m’embarquer s’il est couvert de manière jolie/artistique/curieuse/étonnante/inhabituelle. C’est le cas dans cette bande-dessinée, qui va suivre le quotidien hors-norme de scientifiques chargés d’étudier l’Antarctique et ses spécificités. C’est un endroit lointain, presque abstrait, nu, blanc et silencieux. Un endroit, donc, qui a tout d’une autre planète, dans lequel il faut lutter pour survivre, même très bien arnaché. Un lieu hostile que l’on va découvrir sous les traits d’Emmanuel Lepage et les photos de son frère François. De sublimes images ponctuent cette BD, qu’on a envie d’encadrer un peu partout chez soi…

la-lune-est-blanche_francois-et-emmanuel-lepage_planche

Au-delà du visuel, cette grande et lourde bande-dessinée raconte l’aventure des deux frères, peu proches l’un de l’autre, qui vont avoir l’occasion unique d’embarquer ensemble sur L’Astrolabe et de partir fendre la glace pour rejoindre la base française antarctique Dumont d’Urville. C’est aussi l’histoire de ces lieux majestueux que nous racontent les auteurs, en revenant sur les découvertes des explorateurs.

C’est une magnifique BD que je vous conseille fortement si vous êtes tentés par les grands espaces, la dureté et la beauté de ces lieux, les splendides dessins et les incroyables photos des artistes… Ils mériteraient de jolies expos !

Une réflexion au sujet de « La Lune est blanche, François et Emmanuel Lepage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s