Livres

Nymphéas noirs, Michel Bussi

nympheas-noirs_michel-bussiPourquoi ce livre ?

Nymphéas noirs attendait depuis longtemps dans ma pile à lire, lorsque j’ai soudainement eu envie de lire un polar. Farfouillant dans mes étagères, je me suis souvenue avoir vu de nombreux avis positifs sur ce roman, notamment ceux de mes copines Erika (du blog Page après page) et Cyrielle (de la chaîne YouTube Tête de Litote). C’était assez pour me motiver !

De quoi ça parle ?

L’histoire se passe à Giverny, village de Claude Monet.  Trois femmes vont être impliquées, de près ou de loin, dans le meurtre de Jérôme Morval : une fillette de 11 ans, l’institutrice du village et une vieille femme. Aux inspecteurs de remonter l’histoire des habitants de Giverny…

Mon avis

Ce roman policier mérite son succès et ses 5 prix littéraires : c’est un petit bijou de lecture, parfaitement construit. A la manière d’un huis-clos, Michel Bussi nous montre les différents points de vue des personnages sur les mêmes scènes, et sème sans cesse le doute dans l’esprit du lecteur : qui est coupable ? Qui ne l’est pas ?

L’histoire du village de Giverny et la peinture sont omniprésents : ils apportent une originalité au récit et se mêlent à l’intrigue avec brio. Les yeux couleur nymphéas de l’institutrice et le goût pour la peinture de la petite Fanette n’en sont que deux exemples… C’est ce qui m’a le plus plu dans cette histoire ! On a l’impression de se promener dans les rues de Giverny, de découvrir ses secrets et les tableaux de Monet en enquêtant sur le meurtre de Morval.

La fin de l’histoire, brillante et inattendue, conclut un roman de très grande qualité. Michel Bussi est un auteur talentueux et malin, qui joue avec les mots et le lecteur. J’ai hâte de découvrir d’autres de ses livres. En avez-vous à me conseiller en priorité ?

9 réflexions au sujet de « Nymphéas noirs, Michel Bussi »

  1. Ca fait un moment que je me dis que j’irais bien à Giverny, ce n’est pas si loin ! Du coup je lirais bien ce policier avant… Ca te tenterais d’y aller un week-end ?

  2. « Nympheas noirs » a été le premier livre de Bussi que j’ai lu et je l’ai adoré pour les mêmes raisons. Ensuite, j’ai lu « N’oublier jamais », toujours bien écrit etc, même engouement sur la première partie du livre mais j’ai trouvé la seconde un peu longue et presque tirée par les cheveux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s