Livres

« Femme, réveille-toi ! », Olympe de Gouges

femme-reveille-toi_olympe-de-gougesPourquoi ce livre ?

J’ai décidé de suivre les recommandations de lecture du nouveau club de lecture « Une chambre à nous », mis en place par Cyrielle (Tête de Litote) et Opalyne le 1er février 2017.

Ce livre fait donc partie des deux premières lectures proposées. Je me suis laissée tenter par ce court essai Folio.

De quoi ça parle ?

Ce petit recueil rassemble divers textes d’Olympe de Gouges : sa fameuse Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, mais aussi des textes d’affiches, de brochures et des lettres ouvertes, défendant la cause des femmes, des Noirs, des pauvres et son droit à l’écriture et à la révolte.

Mon avis

Contemporaine de Louis XVI, Olympe de Gouges est aujourd’hui considérée comme une figure emblématique du féminisme. C’est pourquoi elle a toute sa place dans la sélection proposée par le club de lecture « Une chambre à nous ». Je n’avais jamais lu ses textes, c’était l’occasion !

A travers ses discours politiques très engagés, on perçoit une femme courageuse qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et cela m’a plu. Elle défend bien évidemment la cause des femmes et rappelle que certaines libertés n’allaient pas de soi… le droit d’être jugée comme un homme et ne pas être coupable sans jugement, celui de travailler, celui de déclarer qui est le père de son enfant, celui de gérer son argent.

Elle défend aussi les Noirs et remet en cause l’esclavage. C’est très courageux à son époque, surtout en tant que femme !

Enfin, elle ne jure que par le Roi et attaque de front les Révolutionnaires, principalement les Jacobins et Robespierre. Ce sera la goutte de trop et cette lutte acharnée pour défendre la royauté va la mener à sa perte, puisqu’elle sera guillotinée en 1793.

Ce décalage entre la modernité de ses propos féministes et l’attachement au royalisme m’a étonnée : il me semblait difficile de défendre les deux points de vue sans se contredire, car la royauté n’a jamais été un emblème du féminisme selon moi.

Je dois dire que je ne me suis pas passionnée pour cet essai, malgré son grand intérêt et son rôle important. L’ensemble aurait mérité plus de notes de l’éditeur, ou un contexte plus développé. Maintenant, il faut que je creuse un peu plus le sujet pour me l’approprier et pour mieux comprendre Olympe de Gouges ! J’avais déjà lu la bande dessinée de Catel et Bocquet, peut-être qu’une relecture ou une biographie rédigée pourrait m’aider… Un conseil ?

4 réflexions au sujet de « « Femme, réveille-toi ! », Olympe de Gouges »

    1. Sincèrement, je ne l’ai pas trouvé très facile à lire, c’est un vrai essai politique et l’ouvrage manque de notes pour mieux comprendre, je trouve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s