Livres

Des enfants trop parfaits, Peter James

des-enfants-trop-parfaits_peter-jamesPourquoi ce livre ?

C’est mon amie V. qui l’a déposé chez moi l’année dernière, en sachant qu’il s’agissait d’un thriller psycho (mon genre de prédilection, vous le savez aussi). ll a tardé sur mon étagère car il s’agit d’un grand format, difficile à transporter dans le métro donc. Finalement, j’ai pris les choses en main il y a quelques semaines.

De quoi ça parle ?

Quelques années après avoir perdu leur enfant à cause d’une maladie génétique, Naomi et John décident de refonder une famille. Mais pas n’importe laquelle ! Ils souhaitent un enfant parfait, sans gênes défectueux. C’est pourquoi ils s’adressent à un médecin visionnaire, qui leur promet un enfant sur-mesure. Mais une fois Naomi enceinte, les problèmes commencent…

Mon avis

Une histoire fort alléchante pour un final plutôt réussi ! J’ai lu ce roman assez rapidement car on ne peut pas nier le suspense disséminé ici et là. A chaque fin de chapitre, on a envie d’entamer le suivant pour en savoir plus. Un bon point, donc, qui permet une lecture fluide et efficace.

Le sujet de l’enfant sur-mesure a quelque chose d’assez fascinant : mystérieux, idéaliste et effrayant à la fois, on peut très bien imaginer une médecine aussi extrémiste dans la réalité. Cela m’a parfois fait penser au film de science-fiction « Bienvenue à Gattaca ». On comprend très vite que cela ne peut que virer au cauchemar, et effectivement, le stress monte, pour les parents et pour le lecteur !

Parallèlement à cette histoire familiale se développe celle d’une secte qui lutte contre les avancées scientifiques jugées contraire à la nature. Entièrement dévoués à un dieu intolérant, les membres de cette organisation poursuivent ceux qui usent de cette science… et se préparent donc à attaquer Naomi et John. J’ai un peu moins aimé cette histoire parallèle, qui est finalement très « américaine ». Je veux dire par là que c’est un scénario digne de blockbusters made in USA, parfois un peu tiré par les cheveux.

Je ne me suis pas tellement attachée aux personnages non plus : le couple principal s’avère assez ennuyeux et naïf, on a envie de les secouer un bon coup. C’est donc le concept de médecine avancée et ses conséquences qui m’ont séduite avant tout le reste. Je vous conseille ce roman plutôt haletant si vous vous intéressez au sujet, car mine de rien, il soulève les bonnes questions, malgré une fin décevante. Une lecture en demi-mesure que je ne regrette pas malgré tout !

5 réflexions au sujet de « Des enfants trop parfaits, Peter James »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s