Livres

C’est ici que l’on se quitte, Jonathan Tropper

cest-ici-que-lon-se-quitte-tropperPourquoi ce livre ?

Il m’avait été fortement conseillé par mon ancienne responsable. J’avais fini par l’acheter en occasion, en tombant dessus par hasard, mais je viens juste de le lire.

De quoi ça parle ?

Judd vient de perdre son père… D’origine juive, il doit partager la Shiv’ah, période de deuil de 7 jours, avec ses frères, sa sœur et sa mère. Une semaine, durant laquelle la famille Foxman va devoir réapprendre à vivre ensemble, en compagnie des blessures et non-dits du passé.

Mon avis

Je tiens d’abord à souligner la jolie couverture des éditions 10/18, pertinente et très poétique. Revenons au contenu ! C’est donc un roman à la trame tragique que nous livre Jonathan Tropper : Judd, le héros, est un homme blessé. Il vient non seulement de perdre son père distant, mais a également perdu sa femme (qui l’a trompé avec son patron) et son boulot (le fameux patron…). Il arrive donc dans la maison de ses parents désemparé, aigri, seul.

Heureusement, ce bouquin est loin d’être dramatique : il est bourré d’humour, à la fois dans l’écriture sarcastique et piquante, mais aussi dans la mise en page, décousue, aérée, où l’on suit les péripéties des Foxman heure après heure. Un véritable plaisir de lecture qui dédramatise la triste vie de Judd.

De jour en jour, devrais-je dire de chapitre en chapitre, on apprend à connaître le personnage principal mais aussi ses proches, les conjoints, les collègues, les ex… Leurs portraits sont mordants, moqueurs, touchants… On s’attache à tout ce petit monde et à leurs vies monotones.

Il se passe beaucoup de choses en 7 jours, mais tout cela reste finalement réaliste. Pas de drame ni de happy end, une simple parenthèse familiale autour du deuil et de la remise en question. Une bonne lecture !

Informations complémentaires

En recherchant l’image de la couverture, j’apprends qu’un film a été tiré de ce roman, sorti aux Etats-Unis en septembre 2014 (rien en France) ! Ca ne m’étonne pas tant que ça car c’est effectivement un bouquin cinématographique. Avec du beau monde au casting : Jane Fonda (qui fait d’ailleurs une apparition dans le roman en tant que prof d’exercices d’aerobic !), Jason Bateman, Tina Fey…

L’avez-vous vu ? De mon côté, ça reste encore un film à découvrir !

cest-ici-que-lon-se-quitte-film

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s