Expositions et visites

Week-end à Rome : lieux à visiter, conseils et choses à savoir

Vous le savez peut-être, j’ai passé 3 jours à Rome il y a peu de temps, histoire de prendre l’air et de voir autre chose. La destination a été choisie en une soirée, sans beaucoup d’hésitation. Rome est finalement une valeur touristique sûre : il y a plein de choses à faire et à voir, on y mange bien et il y fait globalement beau.

Je me suis dit que vous pourriez avoir besoin (ou tout simplement envie) de savoir quelques « trucs » sur Rome. Voici donc mon humble avis et mes petits conseils de voyageuse en herbe.

Les lieux à visiter

• Le Vatican

Ca serait dommage d’aller à Rome et de louper cette destination, que vous soyez croyant, pratiquant, athée, musulman, bouddhiste, que sais-je encore. C’est un lieu magnifique, très richement décoré et plein d’histoire(s).

→ Le conseil : acheter les billets d’entrée en avance, sur le site du Vatican. Faire attention à bien prendre le combo gagnant « musées/Chapelle Sixtine/Basilique Saint-Pierre ». J’avais oublié la Basilique dans la réservation et on n’a pas pu l’admirer, car il y avait trop de monde pour acheter un billet d’entrée classique. Prévoir aussi plusieurs heures voire une journée pour bien profiter, et ne pas avoir peur de la foule.

• Le Colisée et le Forum Romain

Si vous acheter un billet d’entrée pour l’un, vous avez accès à l’autre. Vous avez fortement intérêt à en profiter car c’est un endroit magique, qui mérite vraiment le détour. Un voyage dans l’Histoire époustouflant (eh oui).

→ Le conseil : prévoir un chapeau et/ou de la crème solaire (sauf si vous y allez en hiver), car même en mars, on a pris des coups de soleil. Peu d’ombre dans ce coin-là. Pensez aussi à de bonnes chaussures, des baskets costaudes ou carrément des chaussures de randonnée, si vous ne voulez pas finir avec des orteils en miettes (c’est très grand).

• Le centre-ville

Il faut prendre le temps de se promener dans les rues du centre, sans but particulier. A gauche une église, à droite un marchand de glace, plus loin une place magnifique, puis d’incroyables ruines au détour d’une rue… Le centre est un lieu touristique à lui tout seul.

→ Le conseil : rôdez autour du Panthéon, faites un détour vers la majestueuse Piazza del Popolo, goûtez au cappuccino en vente partout, promenez-vous dans le quartier du Trastevere (pour les Parisiens, une sorte de quartier Saint-Michel à l’italienne).

Principaux conseils

• L’équipement

Prévoyez de bonnes chaussures, qui vont vous tenir toute la journée sans que vos pieds se mettent à fumer ou éclater. Troquez le sac à main à l’épaule contre un sac en bandoulière ou un sac à dos que vous fermerez avec un petit cadenas dissuasif. De mon côté, j’ai acheté une petite sacoche à porter en bandoulière, que j’ai remplie de mes papiers d’identité et de santé et mon argent, c’était parfait.

• Le guide touristique

J’ai pour ma part emprunté deux guides touristiques à la médiathèque qui ont bien servi, mais restaient toutefois assez sommaires concernant les lieux à visiter. Je vous conseille donc de prévoir un budget « guide » pour que l’on vous explique vraiment les choses, notamment au Vatican (j’avais le guide audio et c’était bien), et surtout aux Colisée et Forum romain. Rappelez-vous, ce sont des ruines, et sans guide, on est vite désarmé.

• Le temps

Comptez large pour toutes vos visites et déambulations. Une grosse visite par jour, c’est déjà très bien. Il faut aussi prendre le temps de se promener sans but, de rester en terrasse sans se presser.

• Le Roma Pass

Il s’agit d’un pass touristique valable 3 jours, qui est très intéressant si vous prévoyez de jouer les touristes : il permet d’accéder à tous les transports en commun en illimité sur ces 3 jours, ainsi qu’à 2 lieux touristiques. Grâce à cela, j’ai visité le Château Saint-Ange et le Colisée/Forum romain sans frais supplémentaires, en passant rapidement.

• L’hébergement

J’ai passé 4 nuits dans un bel hôtel proche du Vatican. Si vous le pouvez, privilégiez un hébergement dans le centre ou proche du centre, car après une journée de visite, on apprécie beaucoup de rentrer vite chez soi.

Les choses à savoir

• Le cappuccino

Il est à un coût dérisoire par rapport à Paris (voire à tout le territoire français, à vérifier), soit entre 1 et 2€. Je ne vous parle même pas du café de base (je n’en bois pas mais c’est moins, évidemment). Qui dit mieux ?

• Les transports en commun

Affreux ! A côté, la RATP, c’est le paradis ! Les 2 lignes de métro ne sont pas très utiles si l’on reste dans le centre ; les lignes de bus le sont un peu plus, mais d’abord, il n’existe pas vraiment de carte géographique des bus digne de ce nom ; ensuite, l’application et le site web du service des bus sont catastrophiques, il faut faire plusieurs manipulations avant d’arriver à l’info que l’on recherche ; enfin, les arrêts de bus et les bus eux-mêmes ne sont pas dotés d’affichage clair. Résultat : on ignore où l’on est, où l’on va et où on descend. Soyez observateurs et surtout, surtout, ayez une connexion internet sur votre smartphone si possible. Google Maps nous a bien aidés pour situer les arrêts de bus. En revanche, il existe plusieurs navettes qui font le lien entre le centre-ville et l’aéroport et l’info se trouve facilement à l’aéroport même. Ouf.

• Les toilettes

J’ignore si cela est un hasard ou une réalité, mais à 3 reprises, nous avons trouvé des portes de WC non-verrouillables. J’ai même eu la malchance d’ouvrir une porte croyant la place libre, alors que ce n’était pas le cas… Pensez donc qu’une porte fermée (sans être verrouillée) cache peut-être quelqu’un derrière. Soyez accompagné(e) pour plus de sûreté.

• Les Italiens

Le cliché est là, oui, les Italiens ne sont pas sympathiques. Je parle là des Romains, notamment ceux qui sont en contact avec les touristes. Nous n’avons jamais été chaleureusement reçus dans les quelques restaurants ou cafés que nous avons fréquentés. Ils sont aussi très bruyants, sachez-le.

———————

Vous savez tout ! Globalement, Rome est une belle ville malgré ses défauts (l’organisation, c’est la clef !). Je vous conseille d’y aller un peu plus longtemps que 3 jours, car ça ne permet pas de prendre le temps d’admirer les choses. Choisissez peu de lieux de visite plutôt que 50 trucs à faire que vous ferez à toute vitesse sans les apprécier. Et mangez des pizzas !

Panthéon
Panthéon
Colisée
Colisée
Colisée
Colisée
Forum romain
Forum romain

14 réflexions au sujet de « Week-end à Rome : lieux à visiter, conseils et choses à savoir »

  1. J’avais passé une semaine et c’était parfait en temps pour faire un joli tour ! Et prendre un peu de temps pour flâner aléatoirement.
    Ah le Roma Pass ! 🙂 Même si le métro est bien desservi, c’est mieux de trouver un hôtel dans le centre c’est sur.
    Tu as gouté les glaces chez San Crispino juste à côté de la Fontaine de Trevi ?
    Elles sont délicieuses 😉

    1. Ah non, je n’ai pas goûté ces glaces. Il faut dire que la Fontaine de Trevi était en travaux de rénovation et que je n’ai donc pas traîné dans le coin, j’étais frustrée ! ^^

  2. Je suis allée en Italie quand j’étais au lycée mais pas à Rome, ça a vraiment l’air d’être une chouette ville à visiter lors d’un week-end en amoureux ^^

  3. Argh tu m’as coupe l’herbe sous le pied, j’avais un article commence depuis pfiouuu trop longtemps haha. En tout cas de bons conseils, je vois que tu conseille trasterevere qui est pour moi un must parce qu’on s’eloigne du touristique et on entre vraiment avec les italiens. Mon dernier week end a Rome etait magique, il faudra que je le finisse cet article! Je suis tout a fait d’accord avec toi concernant les bus je me souviens qu’on avait bien galere pour trouver l’arret! Et encore c’est parce que j’etais deja allee a rome!

  4. Alala tu as trop de chance d’être aller à Rome et d’avoir fait toutes ces visites. J’espère que tu me montrera les photos, et que tes petits petons se sont remis de ce séjour touristique (référence à notre folie londonienne où les miens ont terriblement souffert) ^^.

  5. Je suis allée à Rome en octobre 2014 et je suis tout à fait d’accord avec tout ce que tu dis! Surtout pour le métro et les guides, essentiel pour les visites du Colisee et du Forum Romain.

    Pour la Basilique Saint Pierre, il y avait une queue de plus de 3h sous presque 30 degrés! Mais j’ai eu la chance incroyable de pouvoir la sauter toute entière, puisque j’étais enceinte de 5 mois…pour une fois que cela a servi!^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s