Livres

Quand j’étais Jane Eyre, Sheila Kohler

J’ai hésité à publier un article aujourd’hui, en raison des événements dramatiques qui se sont produits chez Charlie Hebdo cette semaine et qui ont touché la France entière, que dis-je, le monde entier. Pourtant, comme sur d’autres blogs, je préfère continuer à écrire et donner mon avis plutôt que me taire et faire place au silence. C’est pourquoi le blog continue de vivre comme avant. Non pas « comme si de rien n’était », mais justement en tenant compte de ce qui est arrivé.

Quand j'étais Jane EyrePourquoi ce livre ?

Il faisait partie de ma wish-list depuis quelques temps, lorsque Laura, du blog Aimer les dimanches, me l’a gentiment offert dans le swap entre deux Laura.

De quoi ça parle ?

Il s’agit du contexte d’écriture de Jane Eyre, par Charlotte Brontë (lu, adoré et chroniqué !). L’auteur imagine, de manière réaliste mais romancée, le cadre familial et l’ambiance qui entouraient la jeune fille alors qu’elle écrivait cette histoire.

Mon avis

J’avais beaucoup d’attentes vis à vis de ce roman : le sujet (l’écriture de Jane Eyre) et l’époque (le 19e siècle en Angleterre) avaient a priori tout pour me plaire. Pourtant, j’ai vite lu et oublié ce bouquin. Il ne se passe finalement pas grand chose. On observe Charlotte, aux côtés de son père infirme et de ses sœurs. L’action est absente. C’est un tableau glacial qui est dressé par l’auteur. Le point de vue est extérieur, en recul. On regarde, on attend, rien ne se passe, si ce n’est que l’histoire de Jane Eyre avance et que Charlotte va bientôt être publiée.

Le style d’écriture ne m’a pas non plus convaincue. Froid, lourd, je n’ai pas aimé me retrouver dans cette maison vide et silencieuse en compagnie de la famille Brontë. En revanche, je pense que ce côté « Angleterre pluvieuse, venteuse, froide et sombre » est assez réaliste. Cette famille pauvre a sans doute du vivre dans ces conditions. Mais cela ne ressemble pas à l’esprit de Jane Eyre, que j’avais tant aimé et que j’espérais retrouver. Tant pis !

Saluons tout de même la jolie couverture !

2 réflexions au sujet de « Quand j’étais Jane Eyre, Sheila Kohler »

  1. J’avais lu ce livre l’année dernière et j’avais vraiment bien aimé. Cependant, tu as raison : il y a très peu d’action et l’ambiance est bien loin de celle de Jane Eyre.
    En tout cas, cette couverture est en effet très jolie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s