Livres

La Confusion des sentiments, Stefan Zweig

confusion-des-sentiments_zweigPourquoi ce livre ?

Il fait partie du coffret des chefs d’œuvre de Stefan Zweig édité pour Noël par les éditions Le Livre de Poche, que j’avais gagné lors d’un concours. Besoin d’un classique ? Hop, j’ai pioché dans le coffret.

De quoi ça parle ?

Sous-titré « Notes intimes du professeur R de D », La Confusion des sentiments est une longue nouvelle. Le narrateur revient sur sa rencontre avec un professeur passionné et fascinant.

Mon avis

Cette nouvelle n’a rien d’anecdotique dans l’œuvre de Zweig. La quatrième de couverture la qualifie de chef d’œuvre et en effet, c’est un peu de cet ordre là. Le début de ma lecture, pourtant, n’augurait rien de bon. L’écriture dense de l’auteur demande une certaine concentration et l’on n’entre pas facilement dans le récit du narrateur. Rêveuse, je n’arrivais donc pas à m’intéresser à l’histoire. Pourtant, dès que le personnage principal rencontre son professeur, on devient, comme lui, fasciné par l’homme.

On est aussi porté par l’écriture de Zweig, poétique, presque musicale, que l’on a envie de murmurer à voix haute tant les mots s’enchaînent bien. Indiscutablement, l’auteur maîtrise sa plume. Il n’a pas seulement écrit un texte, il raconte.

Le narrateur, perturbé par ce professeur énigmatique, vit dans l’ombre de l’érudit. Il finit par découvrir le secret de cet homme sujet aux absences inexpliquées, parfois tendre et attentif, parfois brutal et sévère. Ce secret qui nous scotche. Zweig, précurseur, a le talent de parler de tout de manière sublime. Moi qui avais du mal à commencer le livre, j’ai absolument tenu à le terminer une fois prise dans le récit. C’est beau, tout simplement. Je ne demande pas grand chose de plus aux romans.

ZWEIG Stefan, La Confusion des sentiments, éditions Le Livre de Poche, 2011 (première publication en 1927), traduit par Olivier Bournac et Alzir Hella, traduction révisée par Brigitte Vergne-Cain et Gérard Rudent, 124 pages

2 réflexions au sujet de « La Confusion des sentiments, Stefan Zweig »

  1. J’ai tres envie de commencer l’oeuvre de Stefan Zweig et il y en a tellement! Mais celui ci est definitivement sur ma liste!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s