Blabla

Où je vante les mérites de la bibliothèque/médiathèque

Je reviens à peine de la médiathèque et je me dis, quand même, que c’est une chose formidable de pouvoir emprunter à tout va des livres, des films, des cds, des revues, des partitions… J’ai du mal à comprendre ceux qui rechignent devant les prix de tous ces produits culturels et NE VONT PAS à la bibliothèque de leur quartier/village/ville. Il y a souvent du choix, c’est gratuit, les délais sont assez longs pour prendre son temps… et on peut faire des prolongations. On peut aussi suggérer des achats ! Bref, je ne vois pas quel est le problème.

retour_mediatheque

Aujourd’hui, j’ai emprunté 5 bandes-dessinées (c’est ma période BD) et 3 romans. Voyons donc combien j’ai économisé (en faisant une moyenne pour les livres poches puisqu’ils existent dans des milliers d’éditions) : … [le suspense est insoutenable]… [encore un peu de patience]… [on y est presque]… au final, en ajoutant tous les prix des livres empruntés, j’ai évité de dépenser 111,75 € ! Elle est pas belle la vie ?

Les arguments des non-biblio-visiteurs :

1 – Pas de nouveautés dans ma bibliothèque. Ca, ça m’agacerait profondément. Heureusement, la mienne est à jour.
2 – Des horaires trop peu adaptés aux miens. C’est sûr que quand on travaille, souvent, il ne reste plus que le samedi. Au moins un avantage pour les sans-emplois !
3 – J’ai la flemme de sortir. Ok, bon argument. Mais en principe, si ton envie de lire est plus forte, ça ne devrait pas durer. Courage.
4 – Mais ma chère amie, je ne lis pas, je ne regarde aucun film, je n’écoute pas de musique. Dans ce cas-là, vous avez plutôt raison de ne pas y aller. Et encore. Ca vous réveillerait sûrement l’envie.
5 – C’est un lieu trop calme et silencieux. Il faut arrêter avec ça. Comment peux-tu préférer le brouhaha de la ville au calme du temple du livre ? Justement, c’est ça, le bonheur !

Il faut quand même que je vous l’avoue, aller emprunter des livres, c’est assez inné chez moi. Je crois que j’ai toujours fait ça. Ma mère étant bibliothécaire, elle me ramenait souvent des tas de bouquins lorsque j’étais plus jeune, et j’étais heureuse de découvrir les nouvelles bds avant tout le monde, c’était la grande fête à chaque fois dans la maison. Je me souviens des piles de livres entourant mon lit, de ma sœur et moi cachées sous la couette, en pyjama à midi, en train de dévorer nos lectures… Je me souviens des sorties à la médiathèque après mon cours de théâtre, le mercredi. C’était un lieu calme qui sentait bon, j’avais le choix, tout était parfait.

J’ai mis du temps à retourner à la bibliothèque après le lycée. J’ai vagabondé de ville en ville, sans jamais prendre le temps d’explorer ce lieu qui, pourtant, m’avait tant plu dans mon enfance. Jusqu’à il y a quelques années. J’ai entendu parler d’un concours de critiques littéraires organisé par la médiathèque de ma ville, ça m’a fait comme une impulsion. Depuis, j’y vais avec plaisir !

Des arguments ? Des contre-arguments ? Une histoire à raconter sur votre rapport à la bibli ? Allez, on déclenche une guerre sous cette chronique ! Youhou !

4 réflexions au sujet de « Où je vante les mérites de la bibliothèque/médiathèque »

  1. Coucou !!
    Pour ma part, ça fait très longtemps que je n’ai pas fréquenté de bibliothèque. Je dirai que ça remonte aux années lycée :-S
    Comme je ne suis que lecteur occasionnel ceci explique peut-être cela, mais je pense que ça vient aussi du fait que je suis toujours tombé sur des bibliothécaires assez austères, ronchons et qui, on aurait dit, avaient peur de voir débarquer des élèves qui auraient pu mettre un certain désordre dans leur antre. Du coup, mes visites à la bibliothèque sont restées brèves et seulement en cas de force majeur. De plus, dans ma petite ville, pas de bibliothèque de secours qui aurait pu m’aider. Il y en a bien eu une mais de façon temporaire dans un bâtiment ancien, avec une collection de livre pas plus récente mais au moins y avait un effort.
    Mais il y a peu, je suis tombé sur un blog littéraire rempli de super articles et sa rédactrice qui écrit superbement bien à su me réconcilier avec les livres ; me donnant envie de découvrir un certain nombre de livre qui l’avaient passionné. De là à me faire aller dans une bibliothèque il y a encore un effort à faire, mais ça va dans le bon sens.
    C’est toujours un plaisir de te lire et à bientôt 😀

    1. Ah! La férocité des bibliothécaires…. Ca tombe bien, je suis du métier!

      Sachez tout d’abord que tout dépend sur qui vous tombez. Il en va des bibliothécaires comme des professeurs : il y a les bons, les moins bons et… les autres.
      Si vous voulez les caresser dans le sens du poil, dites-leur que vous avez besoin de leur expérience pour faire lire vos élèves en leur proposant des textes sortant de l’ordinaire de l’Éducation Nationale. Ca ne devrait pas forcément les dérider, mais les intéresser. Il est possible que cela vous ouvre des portes. Et commencez par des demandes modestes (Je voudrais que mes élèves puissent visiter la médiathèque pour les inciter à une démarche individuelle). Et mettez un pied dans l’encadrement de la porte en vous y inscrivant. Surtout si c’est gratuit.
      Par ailleurs, pour des raisons pratiques, nous préférons d’ordinaire recevoir les groupes en dehors des heures d’ouverture au public : c’est plus pratique parce que nous avons l’esprit plus libre pour nous en occuper. Par expérience, je peux vous dire que recevoir des groupes (à fortiori d’enfants) lors des heures réservées au public engendre souvent des problèmes avec les usages réguliers qui peuvent rechercher une certaine tranquillité.

  2. Je ne l’aurais pas mieux dit. Je suis décédée de bonheur quand j’ai trouvé une bibliothèque en Français à Londres. Et je repars avec les BD par dizaine, comme une droguée. Alors oui elle n’est pas à jour mais bon sang c’est (presque) gratuit ! On arrive, on choisit un livre, on repart. Je ne comprends pas que tout le monde n’ait pas une carte de bibliothèque 😉 !

    1. Oh ! ? Une bibliothèque française à Londres ?? Franchement, je doute que cela existe dans l’autre sens… En tout cas, on est d’accord, une carte de bibli, c’est indispensable et économique ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s