Livres

Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders

charme-discret-de-lintestin_giulia-endersPourquoi ce livre ?

Depuis sa sortie, je lorgnais avec envie sur ce bouquin. J’ai fini par craquer, évidemment !

De quoi ça parle ?

Ecrit par une jeune médecin, passionnée de gastroentérologie, cet ouvrage dévoile les secrets de l’intestin : ses formes, son rôle, ses techniques, ses microbes et bactéries… Le tout illustré avec humour.

Mon avis

Je suis heureuse d’avoir enfin lu ce best-seller que l’on voit encore en tête de gondole dans les librairies, et ce depuis de nombreux mois. Je comprends tout à fait son succès : ludique, amusant, franc, il raconte les déboires de notre intestin grêle et du gros intestin, sans prendre de pincettes. On parcourt l’intégralité du chemin des aliments que nous avalons, sur lequel on fait la rencontre de la bouche, de l’œsophage, de l’estomac… mais aussi des multiples et fascinantes bactéries hébergées en chacun de nous.

C’est le portrait d’une machine naturelle très sophistiquée, que l’on a tendance à oublier puisqu’elle est invisible. C’est aussi un centre nerveux très puissant, qui a le pouvoir de nous pourrir la vie si l’on ressent un mal-être, pour tirer la sonnette d’alarme.

Giulia Enders raconte les choses avec simplicité et passion. Sa sœur, Jill Enders, schématise parfois les explications en des dessins très enfantins et donc explicites. Le tout est agréable à lire ! J’ai préféré le début du bouquin, qui se cantonne plus au rôle de l’intestin, à ses rapports avec le reste du système digestif et qui démontre que cet endroit du corps capte tous les soucis du quotidien. La suite se concentre plutôt sur les bactéries, et c’était parfois un peu trop précis et scientifique pour moi. J’aurais finalement aimé que le côté « psycho » soit un peu plus approfondi.

Malgré tout, c’est un ouvrage utile et intéressant, qui met en lumière une part importante de nous, qui reste toujours dans l’ombre. Une belle façon d’apprendre à se connaître et à s’écouter un peu plus attentivement.

3 réflexions au sujet de « Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s