Livres

Les liaisons dangereuses, Pierre Choderlos de Laclos

liaisonsdangereuses_laclos_folioBonjour à tous ! Aujourd’hui, parlons des Liaisons dangereuses, un classique, que dis-je, un GRAND classique de la littérature. En 4 ans de collège, 3 de lycée et 6 d’université, je suis passée à côté ! Chose étonnante quand on sait à quel point les professeurs aiment le faire découvrir à leurs élèves. Cette œuvre était d’ailleurs au programme du Bac L en 2010. Bref !

Qu’est-ce donc que Les liaisons dangereuses ? Un roman épistolaire assez long (505 pages avec préface et notes) sur l’amour, la manipulation sentimentale, la fourberie, le mensonge, la frustration. Publié à la fin du XVIIIe siècle, ce livre m’a étonnée par son aspect contemporain ! Absolument moderne, l’auteur donne à voir les échanges de lettres de plusieurs personnages aristocrates. On s’intéresse particulièrement au jeu vicieux auquel se prêtent la Marquise de Merteuil et son ami le Vicomte de Valmont.

La première est une veuve libertine, qui aime provoquer les hommes, jouer avec les innocents, blesser ses proches les plus farouches. Le second est un dandy séducteur, roi de la formule amoureuse et effroyable manipulateur. A la fois amants, amis et rivaux, la Merteuil et Valmont se racontent leurs aventures, leurs coups bas, leurs victoires. C’est avec plaisir que la Marquise incite Cécile de Volanges et le Chevalier Danceny, deux jeunes naïfs, à devenir amants, avant de leur nuire secrètement. C’est avec fougue que le Vicomte tente de séduire la vertueuse Présidente de Tourvel. Difficile entreprise qui ne le laissera pas de marbre…

Décidée à lire ce roman par curiosité littéraire, je ne m’attendais pas à un coup de cœur ! Certes, l’écriture est ancienne : les formules de politesse à rallonge, les phrases emberlificotées auxquelles nous ne sommes plus habitués aujourd’hui peuplent le livre. Très romantiques, les lettres sont parfois longues, truffées de détails, emplies de sentiments. Mais que l’histoire de ces personnages est riche et bien ficelée ! Le suspense est là  : la Présidente va-t-elle résister au Vicomte ? La Marquise de Merteuil pourra-t-elle jouer avec les sentiments des autres sans problème ?

On s’attache à ces personnages, on les plaint, on les envie, on les comprend aussi. On aimerait bien sûr prendre une plume et tout révéler aux victimes par le biais d’un courrier. Mais que la manipulation est belle à voir quand elle est redoutable !

Si vous n’avez jamais lu Les liaisons dangereuses, prévoyez de le faire un jour, si ce n’est cette année. C’est un très beau portrait des relations humaines et amoureuses, toujours valable aujourd’hui je le crains.

CHODERLOS DE LACLOS Pierre, Les liaisons dangereuses, Editions Gallimard, collection Folio classique, 1972 (1782 pour l’édition originale), 505 pages

9 réflexions au sujet de « Les liaisons dangereuses, Pierre Choderlos de Laclos »

  1. Le film m’avait un peu laissée mal à l’aise, mais je n’avais pas songé à essayer le livre, il a l’air de valoir le coup 😉 ! Merci pour cette découverte, je note !
    PS : Avec à peu près le même nombre d’année d’étude j’ai réussi à passer au travers. Alors que j’aurais préféré que l’on m’en épargne d’autres 😀 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s