Livres

La liste de mes envies, Grégoire Delacourt

lalistedemesenviesQue feriez-vous si vous gagniez au Loto ? Voici la question à laquelle Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, refuse de répondre. Elle vit une histoire d’amour simple avec son mari fidèle, avec qui elle a eu deux enfants, désormais partis. Elle a aussi perdu un bébé à peine né, et a dû faire face à la colère et la tristesse de son homme.

Sa vie est simple, tranquille, et Jocelyne l’aime ainsi. Pas de chichis, pas de jalousie, elle aime et est aimée, ses copines la divertissent entre deux bouts de tissus. Elle tient un blog au succès fou et comprend qu’elle illumine la vie de nombreuses femmes isolées en publiant de temps en temps quelques articles.

Mais un jour, sans grande motivation, l’héroïne joue au Loto. Et elle gagne. Loin d’être heureuse à l’idée de pouvoir tout s’offrir, elle cache son chèque si précieux et si lourd à porter et n’en parle à personne. Elle n’encaisse pas les 18 millions gagnés et continue à vivre sa vie. Jusqu’au jour où tout part en vrille…

Il ne serait pas juste que je vous raconte la fin. Elle est si surprenante que ce serait vous gâcher le plaisir. Ecrit à la première personne, La liste de mes envies est un court roman, efficace et propre. Lu en deux fois, il m’a étonnée. Je comprends son succès : il est en effet facile de s’identifier à Jocelyne, mère et épouse qui n’a pas vécu ses rêves, mais profite tout de même de sa vie et sait l’apprécier par moments. Et puis, qui ne s’est pas demandé ce qu’il ferait de millions d’euros en poche ? Comme l’héroïne, on aurait envie de dresser des listes de désirs, d’achats à effectuer, de week-ends à prévoir, de cadeaux à offrir, de choses à faire.

Le personnage féminin de Grégoire Delacourt est touchant, l’écriture est habile, le dénouement original… que demander de plus ?

DELACOURT Grégoire, La liste de mes envies, JC Lattès, 2012

5 réflexions au sujet de « La liste de mes envies, Grégoire Delacourt »

    1. Je crois que je ne me suis jamais vraiment posé la question… J’y réfléchirai à deux fois, après avoir lu « La liste de mes envies ». L’argent ne fait pas toujours le bonheur, semble-t-il. Mais je pense quand même qu’en priorité, j’achèterai un appartement ou une maison digne de ce nom, assez grand(e) pour stocker mes livres et mes films, pour inviter des gens et pouvoir circuler. 🙂 Et toi ?

      1. Je pense un peu comme toi !18 millions d’euros, c’est plus que ce que je gagnerai dans toute ma vie même en travaillant beaucoup; j’arriverai pas à tout dépenser. Une cagnotte comme ça me permettrait surtout d’avoir une vie sans la contrainte de l’argent (c’est un peu paradoxal). Car cela me permettrai d’avoir une petite maison sympa dans l’endroit qui me plait le plus et de me laisser vivre tranquille sans la peur du lendemain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s