Blabla

Désormais, je n’achèterai plus d’agenda scolaire.

IMG_2303Aujourd’hui est un jour spécial. Ni joyeux, ni triste, simplement différent. Depuis ce matin, je ne suis plus étudiante. Je ne suis pas non plus salariée, employée, cadre ou quoi que ce soit.

Je suis dans la fameuse phase transitoire que tout le monde connait un jour ou l’autre. Mon stage de fin d’études s’est terminé hier, brutalement. J’ai eu six mois pour m’y préparer mais cela n’a rien changé. C’est ainsi, maintenant :

– je n’achèterai plus d’agenda scolaire, minutieusement feuilleté et choisi en papeterie ;

– je ne connaitrai plus de rentrée scolaire, avec mes nouvelles feuilles blanches, mon trieur tout neuf et mon emploi du temps indéchiffrable ;

– je ne pleurerai plus de rage devant un dossier ou un exposé infiniment long à préparer ;

– je ne passerai plus des heures à réviser, écrire, recopier, apprendre, relire, réciter mes cours pour réussir à tout prix mes examens ;

– je ne râlerai plus contre un ou deux profs incompréhensibles ou à côté de la plaque ;

– je n’aurai plus de vacances cinq fois par an ;

– je ne pourrai plus manger dans les restos U ;

– je n’aurai plus de carte d’étudiante qui m’ouvre les portes de nombreux endroits ;

– j’aurai moins de temps libre pour prendre des rendez-vous médicaux, voir des amis, aller au cinéma, lire et ne rien faire.

Je suis à la fois nostalgique de certains aspects de la vie étudiante et des études, et heureuse de ne plus vivre les mauvais côtés de l’administration universitaire et les contraintes scolaires. J’ai hâte, aujourd’hui, de contribuer à l’évolution d’un projet, d’obtenir un premier vrai salaire de vrai travail, d’intégrer une équipe ouverte et disponible, bref, de vivre ma vie.

Même si je l’avoue, ça fait quand même un peu peur de se lancer dans le grand bain. En attendant que tout cela se concrétise, je vais rester scotchée à mes bouquins et je vous raconterai tout ça en temps voulu.

Vous, comment avez-vous vécu la fin des études et le début du travail ? Soulagement ou contrainte ?

6 réflexions au sujet de « Désormais, je n’achèterai plus d’agenda scolaire. »

  1. Lorsque tout a été bouclé, lorsque j’ai eu mon diplôme, j’ai eu peu de temps pour réaliser puisque j’enchainais sur un boulot directement. J’ai aimé découvrir la vie sans bosser le soir, rentrer chez moi et bouquiner. Mais 6 ans plus tard, je repars pour quelques années en préparant une licence en parallèle de mon boulot ! Comme quoi, parfois, ça vient à manquer !

    1. Oui, peut-être que j’y reviendrai un jour, sait-on jamais ! En attendant, de mon côté, je n’enchaîne pas directement sur un boulot alors forcément, j’ai le temps de méditer sur cette période particulière. Ou alors c’est simplement moi qui trouve ça étrange de ne plus rien être (ni étudiante, ni « travailleuse »). 🙂

  2. Coucou Critéïne !!! Comment ça va ?! Pour ma part, la fin des études, ça commence à dater :-S Après avoir obtenu mon BTS, j’ai décidé de profiter pour la dernière fois de deux longs mois de vacances scolaires. Après çà, le parcours du combatant à commencé.
    C’est le va et viens entre ASCEDIC et l’ANPE ( à l’époque ). Au bout d’une semaine d’aller et retour, j’ai décidé de prendre les choses en mains et de m’inscrire en interim. On me dit alors de me présenter 2 jours plus tard dans une entreprise située dans la ville ou été mon lycée ( donc pas trop dépaysé ). La seule déception, fut mon premier salaire 950€, depuis tout ça a changé mais je suis toujours dans cette même entreprise et c’était il y a 10 ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s