Blabla

La révolution est en marche

Chaque mois, que dis-je, chaque semaine, je découvre sur des blogs ou autres sites liés à la lecture (éditeurs par exemple) des concours formidables, tout simples, tout gentils, qui offrent des bouquins au(x) gagnant(s). Toute personne normalement constituée et aimant la lecture souhaite donc y participer, tant que cela reste rapide à faire.

Mais dans tous les cas (SANS EXCEPTION), le dernier paragraphe expliquant les conditions de participation a toujours le chic pour me plomber le moral et surtout, me mettre un tout petit peu en colère. Il est ainsi indiqué qu’il faut soit :

– cliquer sur "J’aime” sur la page facebook du blogueur/éditeur
– laisser un commentaire sur la page facebook du blogueur/éditeur
– suivre la page facebook du blogueur/éditeur

Il arrive même souvent que ces critères se cumulent.

Et là, je dis NON.

Quelle est donc cette dictature qui impose au participant d’avoir un compte facebook ? Pas de compte, hop, pas de participation. Le livre te passe sous le nez, alors que tu n’as même pas dit un mot.

Mais alors, me direz-vous, pourquoi la révolution est-elle en marche ? Aujourd’hui, j’ai fait part de mon indignation sur Twitter. J’ai alors découvert que je n’étais pas seule à trouver ce système de concours via facebook discriminant. Un groupe se crée, les amis. Bientôt, tout le monde pourra participer à tous les concours de la Terre. Vous aurez une chance (même si elle est infime) de gagner des livres ! N’est-ce pas formidable !?

Rejoignez-nous, faites part de votre colère et surtout, boycottez les concours via facebook ! Ca suffit comme ça !

NB : Ceci est un article humoristique, merci de ne pas tout prendre au sérieux.

Livres

La marche du crabe, tome 1, Arthur de Pins

la-marche-du-crabe-1Pourquoi ce livre ?

Un autre cadeau d’anniversaire !

De quoi ça parle ?

Cette bande-dessinée, qui s’inspire d’un court-métrage original d’Arthur de Pins, met en scène les petits crabes carrés des plages de Gironde, qui ont un défaut majeur : celui de ne pas pouvoir tourner sur eux-mêmes. Ils ne peuvent donc se déplacer qu’en ligne droite durant toute leur vie. Jusqu’au jour où deux crabes décident de changer les choses et s’entraident pour pouvoir enfin tourner… et découvrir le monde !

Mon avis

Soyons simples et directs : La marche du crabe est une excellente bande-dessinée. Pour quelles raisons ?

1. D’abord, c’est léger, coloré et drôle, très drôle ! Ces petits crabes, à la fois touchants et idiots, subissent nombre de moqueries et de harcèlements de la part des autres crustacés. Ils sont aussi menacés par les humains : les enfants leur arrachent sadiquement les pattes quand les adultes les écrasent sans faire attention. La plage, loin d’être un lieu de détente, est un univers impitoyable pour ces petits crabes, qui se battent chaque jour pour leur vie.

2. Ensuite, l’histoire se passe sur les plages de Gironde, non loin de chez moi. Ma ville d’origine est même citée dans les pages, il ne m’en fallait pas plus pour être heureuse (c’est stupide, mais j’assume).

3. La fin de ce premier tome est tout simplement GÉNIALE ! Tellement surprenante ! A vous de la découvrir…

4. Les dessins d’Arthur de Pins sont très particuliers, proches de l’animé. Les contours sont nets, les couleurs resplendissent, rien ne dépasse. J’aime ce style de dessin !

Voici le court-métrage qui a inspiré cette bande-dessinée. Autant le dire, je préfère les livres, plus complets et surtout, plus joliment dessinés. On retrouve toutefois le même humour, ça vous donnera une petite idée, comme ça !

PINS (de) Arthur, La marche du crabe, “La condition des crabes” (tome 1), Editions Soleil Productions, collection Noctambule, 2010, 109 pages