Blabla

Où es-tu ? Où es-tu ? 

Comme le chantait si bien France Gall, vous vous posez peut-être la question : où es-tu ?

Grâce à votre grande perspicacité, vous avez remarqué que le blog était un peu trop mou du genou ces derniers temps… Ceci est dû à :

  • Mon déménagement début juin, qui implique aujourd’hui un bazar monumental. On n’a ni téléphone ni internet, mes romans sont encartonnés… (On attend Orange et les étagères.)
  • Mes vacances : je viens tout juste de rentrer de 10 jours de vacances et cette semaine sera sans doute consacrée au montage de meubles et au rangement…
  • Mon travail : finalement, quand je ne déménage pas et quand je ne suis pas en vacances, je travaille. Et ces dernières semaines ont été bien remplies…

J’espère que vous ne m’oublierez pas cependant. Dès que je peux m’attabler pour écrire, je reviens ! 

Blabla

Encore un petit effort…

Je viens vous saluer, fidèles lecteurs et lectrices, pour vous dire que je n’ai pas disparu et que je ne vous oublie pas (au contraire !). Même si je continue à lire, je n’ai tout simplement pas le temps, actuellement, de rédiger des chroniques. Les projets se sont multipliés en cours, les derniers examens pointent le bout du nez, les recherches de contrat d’alternance ajoutent un stress supplémentaire… bref !

J’ai déjà trois livres qui attendent amoureusement d’être chroniqués, cela viendra, je vous l’assure ! J’aurai aussi plaisir à vous concocter un blog plus  joli, plus moderne, plus vivant ! Encore un peu de patience, je reviens parmi vous quand la boucle sera bouclée.

Merci à vous d’être là.